Intervalle

.

 

 

 

La plage était déserte, les arbres frémissaient
Entre les gouttes chaudes un vent frais murmurait
La lune était gironde et la marée montait

Mêlant tabac et larmes en sanglots étouffés
Enfouissant ses pieds nus dans le sable mouillé
Elle écoutait les vagues lentement la calmer

D’une lune à l’autre ils se parlaient
D’un jour à l’autre ils se manquaient
D’une vie à l’autre ils se perdaient

Quand tout est flou en tons de sombre
Quand les regrets sortent des ombres
Que reste-t-il sous les décombres?

Lilas Conuts « Life is a bitch » ( 19/01/2009 )

Peinture: Denis Bowen http://www.aworldtowin.net/reviews/Bowen.html

Publicités

Une réflexion sur “Intervalle

  1. Carolyne Gregson dit :

    Doux et triste, j’aime beaucoup sa musique.

Les commentaires sont fermés.