Accord Majeur

Tant de secondes à caresser
Les fauves mutants d’âmes écorchées
Un univers deux singuliers
Sous une lune déboussolée

Tant qu’il la pensera belle
D’effronteries et de sourires
Elle sera encore un peu celle
Qui pose du miel sur ses soupirs

Tant qu’il l’emporte dans ses silences
Qu’importe le nom de la danse
Pour eux la fièvre de l’absence
Se vit amour et non démence.

Lilas Conuts 17/6/2017

Peinture de Wilcox

Publicités