Le délit de blasphème n’existe pas

10923276_10152799974123153_7233770595573355709_nheader-3vvv

Publicités

Entre

Bischoff_Bronson_Caves_06_detail_em

Pas un bruit

L’air est lourd de la nuit

Mon soleil est parti

 .

Quelque part le jour luit

Des gens s’aiment

Des gens rient

Moi j’oublie

Les couleurs et le vent

La chaleur de l’envie

Dick chante

L’ennui de l’ennui

 Il avait tout compris 

Lilas Conuts

Peinture: Brice Bischoff  http://thecreatorsproject.vice.com/blog/brice-bischoffs-sculptural-abstract-cave-art

Torpeur

acrylique-sur-toile-80x60

 

   Bulle artificielle

Cocon sacré

Objets volés

Alcôve profanée

Démolie violée

Partie l’étincelle

 

Pathétique sans contact

Corps inutile

Prosaïque et sans tact

Larve immobile

 

Chambre froide derme éteint

Fumée dense air malsain

Moiteur de la souche

Paresse sur la couche

Remettant à demain

Tous rapports aux humains

 

Lilas Conuts

Peinture: Sylvain Le Coq

http://sylvainlecoq.jimdo.com/galeries/peinture-abstraite-et-nus-acad%C3%A9miques/

En face

botero-fat-woman-with-fruit

Complaisamment obèse

Accablée par l’effroi

Par l’effroi de ce poids

Qui m’englobe et me pèse

 

La nourriture est là accueillante et offerte

Qui comble et qui remplit les manques et les pertes

 

Molle et sans devenir, has been en fin de vie

Baleine d’appartement sur une mer de vide

Aliénée de tout par cette graisse sordide

Qui oppresse sans âme un corps cacophonie

 

À l’intérieur que verrait-on ?

Des secrets et des peines

Des amours anciennes

Des blessures qui se trainent

Sans plus d’espoir, à l’abandon.

Lilas Conuts

Peinture: Fernando Botero

http://bogotarocks.com/2011/07/01/colombian-art-fernando-botero-and-why-he-sucks/