Accord Majeur

Tant de secondes à caresser
Les fauves mutants d’âmes écorchées
Un univers deux singuliers
Sous une lune déboussolée

Tant qu’il la pensera belle
D’effronteries et de sourires
Elle sera encore un peu celle
Qui pose du miel sur ses soupirs

Tant qu’il l’emporte dans ses silences
Qu’importe le nom de la danse
Pour eux la fièvre de l’absence
Se vit amour et non démence.

Lilas Conuts 17/6/2017

Peinture de Wilcox

Publicités

Entre

Bischoff_Bronson_Caves_06_detail_em

Pas un bruit

L’air est lourd de la nuit

Mon soleil est parti

 .

Quelque part le jour luit

Des gens s’aiment

Des gens rient

Moi j’oublie

Les couleurs et le vent

La chaleur de l’envie

Dick chante

L’ennui de l’ennui

 Il avait tout compris 

Lilas Conuts

Peinture: Brice Bischoff  http://thecreatorsproject.vice.com/blog/brice-bischoffs-sculptural-abstract-cave-art

Torpeur

acrylique-sur-toile-80x60

 

   Bulle artificielle

Cocon sacré

Objets volés

Alcôve profanée

Démolie violée

Partie l’étincelle

 

Pathétique sans contact

Corps inutile

Prosaïque et sans tact

Larve immobile

 

Chambre froide derme éteint

Fumée dense air malsain

Moiteur de la souche

Paresse sur la couche

Remettant à demain

Tous rapports aux humains

 

Lilas Conuts

Peinture: Sylvain Le Coq

http://sylvainlecoq.jimdo.com/galeries/peinture-abstraite-et-nus-acad%C3%A9miques/

En face

botero-fat-woman-with-fruit

Complaisamment obèse

Accablée par l’effroi

Par l’effroi de ce poids

Qui m’englobe et me pèse

 

La nourriture est là accueillante et offerte

Qui comble et qui remplit les manques et les pertes

 

Molle et sans devenir, has been en fin de vie

Baleine d’appartement sur une mer de vide

Aliénée de tout par cette graisse sordide

Qui oppresse sans âme un corps cacophonie

 

À l’intérieur que verrait-on ?

Des secrets et des peines

Des amours anciennes

Des blessures qui se trainent

Sans plus d’espoir, à l’abandon.

Lilas Conuts

Peinture: Fernando Botero

http://bogotarocks.com/2011/07/01/colombian-art-fernando-botero-and-why-he-sucks/

Personnes

une-tornade-damour-100x79-e1356807807986mmm

Deux dimensions

Pas de volume rien que du plat

*

Solitude en duo

Par delà tous les ciels

Fusion d’alter ego

D’une magie passionnelle

*

Deux sensations

Pas de toucher, goût, odorat

*

Si éloignés, hors du commun

On se confesse du rire aux larmes

Si imbriqués qu’on ne fait qu’un

On se caresse des yeux de l’âme

*

Deux pulsations

Mais la musique d’un seul émoi.

Lilas Conuts
Peinture: Dyna  http://www.peinture-spirit-dyna.fr/

Wambam

 

 

 

 

 

 

 

.

Je suis lune de vers
Et caresse son cœur
Quelques heures par jour

Âmes liées
Rocs, voix
Encre et idées
Émois

Dérobades
Je m’évade
Cédant à l’abandon
Je m’efface
Et l’enlace
De mes lointains rayons

Destins croisés
Lui, moi
Rêves mêlés
Parfois

Adieu les peurs
Mes doigts se serrent
Sur le velours.

Lilas Conuts    (Pour le premier mois de mon Nemo-Grenadine)

Peinture : Rahul Malpani   

http://fineartamerica.com/featured/soul-mate-rahul-malpani.html

Flash barde

 

 

 

 

 

 

 

.

Les pulsions se déchaînent sans aucun garde-fou
La bêtise éclabousse et s’immisce partout
Les images nous bombardent sans cesse ni retenue
Avec slogans débiles qui sont à peine lus

Pour excuser la honte ou cacher le dégoût
Il me reste mes mots, cryptiques, rendez-vous
Avec un étranger chimérique miroir
Qui me réveillerait d’un baiser à tiroirs

De mots de tous les jours
De mots simples de toujours
De mots compte à rebours
Et même de mots d’amour

L’écran de fumerolles
D’une bougie agnostique
L’humeur qui se déhanche
Entre suave et caustique
Ongles rouges sur nuits blanches
Aux relents lymphatiques
Solitude camisole
Pour ego pathétique

Nue, obscène coutelas
Que tu comprennes ou pas
Ma vérité est là.

Lilas Conuts  – Pour Wettal et  les 4 autres BS du club des 5

Peinture: Madiana Cachacou

http://www.decoroots.fr/decoration-design-contemporain/tableau-design-abstrait-contemporain/tableau-design-contemporain-noir-et-blanc-multicolore-listen-me-ou-les-on-dit.html